Le One Planet Summit rehausse l’action et l’ambition climatiques pour les transports : l’Alliance pour la décarbonation des transports

Le Mercredi 13 décembre 2017
Le One Planet Summit, organisé par le Président de la République Française, Emmanuel Macron, le Président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné que la décarbonation de tous les modes de transport d'ici à 2050, en ligne avec l’objectif en dessous de 2 degrés fixés par l'Accord de Paris sur les changements climatiques de 2015, mais il faudra agir dès maintenant pour permettre une transformation complète de ce secteur-clé dans les décennies à venir.

Les intervenants ont averti que l'absence d'action dans les transports risquerait de mettre en péril l'Accord de Paris car sans des mesures d'atténuation rapides et ambitieuses, les émissions de transport pourraient plus que doubler d'ici 2050. Ces émissions de CO2 accrues auraient de graves conséquences collatérales sur la santé des populations urbaines dues à la pollution, en augmentant le risque de de décès et compromettant gravement la mise en oeuvre des objectifs de développement durable des Nations Unies.

Une macro-feuille de route exposant une vision concrète des transports décarbonés et résilients, élaborée par le Processus de Paris sur la mobilité et le climat (PPMC) en consultation avec la communauté des transports, a été présentée au One Planet Summit.

Elle indique que des solutions rentables pour la décarbonation des transports de passagers et de marchandises sont disponibles et ont été testées à grande échelle. Des politiques nationales et urbaines concertées, ainsi que des actions des acteurs privés, sont nécessaires pour éviter les déplacements inutiles, passer à des modes efficaces et améliorer les véhicules et les carburants.

Le Premier Ministre du Portugal, Antonio Costa, a souligné la nécessité d'une coordination internationale pour accélérer la décarbonation profonde du secteur de la mobilité et des transports. Il a rappelé le lancement de la TDA, il y a un mois à Bonn, et l'importante première réunion de la TDA qui aura lieu à Lisbonne en février 2018.

Mark Rutte, Premier Ministre des Pays-Bas a déclaré : « Les Pays-Bas estiment que l'ambition et l'action en matière de transport et de changement climatique sont nécessaires. Il faudra un leadership conjoint pour transformer les transports et la mobilité. Nous soutenons donc activement la TDA et appelons les chefs d'entreprise à aller de l'avant et à travailler ensemble avec nous sur des solutions propres ».

John Hickenlooper, Gouverneur de l'Etat du Colorado a annoncé le partenariat de 8 États américains sur les véhicules électriques. Jean-Dominique Sénart (PDG de Michelin) et Carlos Ghosn (PDG de Renault-Nissan) ont souligné l'engagement de l'industrie à décarboner les transports et l'importance d'un travail collaboratif pour accroître la visibilité des investisseurs.

La TDA est une coalition de leaders sur les transports et le changement climatique, comprenant les pays, les autorités locales (villes, autorités de transport, régions) et les entreprises pour favoriser une transformation profonde de la mobilité en soutien à l'accord climatique de Paris. Les membres de la TDA s'engagent résolument dans une dynamique de décarbonation des transports et de mobilité à zéro émission, afin d'atteindre plus rapidement l'objectif global de neutralité carbone d'ici 2050. En tant qu'avant-garde, les acteurs de la TDA seront les porte-paroles d'actions ambitieuses en matière de changement climatique dans le cadre du dialogue de « Talanoa », lancé à la COP23.

L'Alliance de décarbonation des transports a été initiée par les Pays-Bas, le Costa Rica, le Portugal et la France avec Michelin, Alstom et Itaipu Binacional.

Avec le One Planet Summit, ce sont la Suède, la Norvège, la Finlande, la Nouvelle-Zélande, la ville de Paris, l'Etat du Colorado, le C40 Cities Climate Leadership Group, la SNCF, Ernst & Young (EY), Géodis et Renault-Nissan qui ont annoncé leur soutien à la TDA. En outre, le Forum international des transports et l'Agence internationale de l'énergie ont accueilli favorablement la TDA et se sont déclarés prêts à collaborer avec ses acteurs, sur la base de leurs outils et activités respectifs.

En clôture de l’évènement, le Président de la République française, Emmanuel Macron, a pleinement intégré la TDA dans les 12 séries d’engagements issus des travaux de la journée.

La prochaine échéance de l'Alliance de décarbonation des transports sera organisée par le Gouvernement du Portugal à Lisbonne, les 27 et 28 février 2018, pour discuter de son programme de travail et de son organisation, en vue de contribuer à la mobilisation mondiale sur question des transports et du changement climatique.

Note aux éditeurs

Contacts pour plus d’information sur la TDA et ses objectifs :

  • Patrick Oliva, co-fondateur de PPMC, m.patrick.oliva@gmail.com, tel. +33 607894075
  • Holger Dalkmann, co-chair du Partnership on Sustainable, Low Carbon Transport (SLoCaT), hdalkmann@sustain2030.net, tel. +49 172 4388567
  • Paulina POTEMSKI, Ministère de la transition écologique et solidaire, paulina.potemski@developpement-durable.gouv.fr, tel +33 1 40 81 82 89