Les étapes du Plan climat

Fermer la fenêtre
  • Accord de Paris : une étape historique pour le climat !

    En 2015, 195 pays ont signé l’Accord de Paris lors de la COP21. Ils se sont engagés à agir pour contenir l’augmentation moyenne de la température nettement en dessous de 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels et à poursuivre l’action menée pour limiter l’élévation des températures à 1,5°. Aujourd’hui, 169 pays ont déjà ratifié l’Accord de Paris.
    Réussir la mise en œuvre de l’Accord de Paris passe par une mobilisation de tous. Cette volonté nécessite la mobilisation des acteurs non gouvernementaux qui ont un rôle clé à jouer aux côtés des États.

  • Plan climat

    "Nous devons accélérer pour réussir la transition énergétique"
    Nicolas Hulot, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, présente le Plan climat lors d'une conférence de presse.

    Préparé à la demande du Président de la République et du Premier ministre, le Plan climat vise à mobiliser l’ensemble du Gouvernement sur les mois et années à venir pour faire de l’Accord de Paris une réalité pour les Français, pour l’Europe et pour l’action diplomatique de la France. Le ministre de la Transition écologique a souligné l’irréversibilité de l’Accord de Paris qui a posé une feuille de route.

  • États généraux de l’alimentation

    Organisés en deux chantiers thématiques sur la création et la répartition de la valeur et sur l’alimentation saine, sûre, durable et accessible, les États généraux de l’alimentation (EGA) se déroulent jusqu’à la fin du mois de novembre.

  • Assises de la mobilité : priorité aux transports du quotidien

    Donner la priorité aux déplacements du quotidien afin de garantir l’accès à la mobilité pour tous et dans tous les territoires. Les Assises de la mobilité visent à se projeter dans la mobilité de 2030 et à construire les politiques qui y mènent.

  • COP 23, organisée par les îles Fidji à Bonn

    La COP23 est la 23e conférence des Nations unies sur le changement climatique. C’est la 1ère fois qu’un État insulaire préside une COP. Les petits États insulaires sont particulièrement exposés aux conséquences des changements climatiques qui se manifestent à travers la hausse du niveau des océans et l'accentuation de certains phénomènes météorologiques extrêmes, comme les ouragans.

  • Projet de loi mettant fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures

    Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, présente en conseil des ministres le projet de loi mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels et portant diverses dispositions relatives à l’énergie et à l’environnement.

  • One Planet Summit

    Deux ans jour pour jour après l'adoption de l'Accord de Paris, la France organise un sommet d'étape sur la lutte contre le réchauffement climatique par le biais de la finance publique et privée.