Projet de loi d’orientation des mobilités - L’Assemblée nationale adopte le titre 1 : des solutions de mobilité pour tous et partout

Le Jeudi 6 juin 2019
Elisabeth Borne, Ministre chargée des Transports, salue l’adoption aujourd’hui par l’Assemblée nationale du titre 1er du projet de loi d’orientation mobilités.

Les articles de ce titre 1er portent des avancées concrètes, notamment :

  • La couverture à la bonne échelle de l’ensemble du territoire par des autorités organisatrices de la mobilité, afin que soient proposées partout des solutions alternatives à la voiture individuelle pour se déplacer. Cette couverture reposera sur un couple intercommunalité-région, dans lequel le rôle de la région comme chef de file de la mobilité sera renforcé pour coordonner l’action de l’ensemble des acteurs.
  • La possibilité pour les collectivités autorités organisatrices de proposer plus facilement de nouvelles solutions de mobilité, plus simples et adaptées à la diversité des territoires : transport à la demande, partagé, mobilités actives, mobilité solidaire, …
  • Des moyens confortés pour les autorités organisatrices de proximité, à travers le versement transport qui deviendra versement mobilité.
  • Une coordination renforcée entre les acteurs de la mobilité sur le terrain, grâce à la création d’un comité des partenaires par chaque autorité organisatrice, pour faire travailler ensemble tous les acteurs concernés par la mobilité (employeurs, usagers, …) et dialoguer sur tous les enjeux qui les concernent.
  • Des outils concrets pour que les collectivités puissent agir en faveur d’une mobilité solidaire pour les personnes les plus vulnérables : mise en place d’aides financières individuelles, de conseil ou accompagnement individualisé, etc. Un accompagnement individualisé sera ainsi apporté à tout demandeur d’emploi.
  • La mobilité des personnes en situation de handicap facilitée, à travers une série de mesures concrètes : une politique tarifaire préférentielle pour les accompagnateurs sera généralisée dans les transports collectifs ; l’accessibilité des places de stationnement comportant des bornes de recharge électrique pour les personnes à mobilité réduite sera prévue.

 

Pour en savoir plus :

Améliorer les déplacements au quotidien pour tous les citoyens et dans tous les territoires, telle est l'ambition de la Loi mobilités. Suivez en direct les débats en séance à l’Assemblée nationale