Projet de loi de finances 2020 : le Gouvernement consacre des moyens en hausse pour soutenir la transition écologique et solidaire

Le Vendredi 27 septembre 2019
Le projet de loi de finances pour 2020 consacre une hausse conséquente des moyens alloués à l’action du ministère de la Transition écologique et solidaire, qui bénéficiera de plus de 830 M€ supplémentaires, soit une progression de 2,6 % en un an, avec un budget porté à 32,2 Md€.
« Le Gouvernement présente un budget en cohérence avec la priorité donnée à l’action écologique dans l’acte 2 du quinquennat ».
Élisabeth Borne

Ces moyens en progression permettront de renforcer l’ensemble des politiques publiques menées par le ministère, que ce soit en matière de politique énergétique et climatique, de mobilité, de protection de la nature et de la biodiversité, de prévention des risques de santé et environnementaux, de recherche ou encore d’économie sociale et solidaire.

En 2020, l’action du ministère permettra en particulier d’agir pour accompagner les Français dans la transition énergétique au quotidien, avec la montée en puissance d’un certain nombre de dispositifs essentiels qui se poursuit, tels que le chèque énergie, la prime à la conversion, le bonus automobile ou encore la transformation des aides à la rénovation énergétique des logements.

Le budget 2020 consacrera également un niveau inédit d’investissement pour améliorer les transports du quotidien et les rendre plus propres, avec 3 Md€ investis l’an prochain, soit une progression de 20 % en un an. Il s’agit de la mise en œuvre de la réorientation de la politique des transports prévue dans la loi d’orientation des mobilités. Ce sera notamment la première fois que le ministère financera aux côtés des collectivités locales des infrastructures cyclables.

L’année prochaine sera également particulièrement forte en matière d’action pour la biodiversité, avec en particulier la création au 1er janvier de l’office français de la biodiversité, la création d’un 11ème parc national ou encore l’organisation à Marseille du congrès mondial de la nature, autant d’événements que le ministère accompagnera financièrement.

« Ce budget en hausse pour 2020, c’est une bonne nouvelle à la fois pour l’écologie et pour les Français. Nous nous mettons à la hauteur de l’ambition que nous avons pour accélérer dans les actes la transition écologique et solidaire », a indiqué Elisabeth Borne.