Ce qu’il faut savoir sur la COP24

Le Mardi 11 décembre 2018

Crédits : D. Valente/Terra
La COP24, organisée du 3 au 14 décembre 2018 à Katowice en Pologne, constitue une étape clé pour la mise en œuvre effective de l’Accord de Paris et le rehaussement de l’ambition des États d’ici 2020.
« L’accord de Paris a fixé l’objectif de contenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C, voire 1,5°C, par rapport au niveau préindustriel. Le dernier rapport GIEC tire la sonnette d’alarme : les engagements actuels des pays signataires de l’accord conduisent à un réchauffement climatique global de plus de 3°C d’ici 2010 par rapport à 1990. Il y a donc urgence à agir, et c’est tout l’enjeu de cette COP24. »
François de Rugy

En 1992, l’Organisation des Nations unies et ses États membres sont alertés sur la gravité du réchauffement global par la communauté scientifique. Ils décident de mettre en place des mesures à l’échelle de la planète et adoptent la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, la CCNUCC. Depuis 1995, les États signataires se réunissent une fois par an dans le cadre des conférences des Parties (Conferences of the Parties), appelées COP.

« Tenir nos engagements, agir et être cohérent ce sont les trois piliers de notre stratégie de négociation pour le climat. C’est une condition pour créer de la confiance dans notre capacité à mobiliser massivement les financements nécessaires à la lutte contre le changement climatique partout dans le monde »
Brune Poirson

Suivre l'actualité de la COP24

La COP24 - Katowice, Pologne

Afficher la version texte de la vidéo

La COP24, organisée du 3 au 14 décembre 2018 à Katowice en Pologne, constitue une étape clé pour la mise en œuvre effective de l’Accord de Paris et le rehaussement de l’ambition des États d’ici 2020.

Quels sont les principaux enjeux de la COP24 ?

L’Accord de Paris, adopté par 195 pays et l’Union européenne lors de la COP21 et ratifié par 183 pays et l’Union européenne, fixe un objectif majeur : contenir le réchauffement planétaire en dessous des 2 °C, voire 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels.

Dans son dernier rapport publié en octobre 2018, le GIEC alerte une nouvelle fois sur l’urgence climatique. Sans un renforcement de la politique climatique des pays signataires de l’Accord de Paris, le réchauffement climatique global devrait atteindre plus de 3 °C d’ici 2100.

La COP24 a donc pour objectif :

  • d’adopter les règles d’application de l’Accord de Paris ;
  • de rehausser les engagements des pays signataires.

Comprendre la COP24

Comprendre la COP24

Afficher la version texte de l'infographie

COP24, quels enjeux ?

  • 3 ans déjà : adopté en 2015, lors de la COP21, l’Accord de Paris doit être pleinement opérationnel en 2020.
  • Toujours le même objectif : Contenir le réchauffement planétaire en dessous de 2°C, voire 1,5° C par rapport au niveau préindustriel.
  • Le GIEC tire la sonnette d’alarme : les engagements actuels de pays signataires de l’Accord de Paris conduisent à un réchauffement climatique global de plus de 3° C d’ici 2100.

3 enjeux

  • Enjeu n°1 : rendre concret l’Accord de Paris

Adopter les règles d’application de l’Accord pour que chaque État puisse le mettre en œuvre concrètement.

  • Enjeu n°2 : rehausser les ambitions

Engager les États à intensifier leurs efforts pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre.

  • Enjeu n°3 : mobiliser les financements

Faire face à l’urgence en mobilisant des financements climat pour soutenir des projets dans les pays en développement.

Les engagements de la France pour la COP24

Pour respecter l’Accord de Paris, la France a construit une politique climatique ambitieuse dont les deux volets sont :

  • La stratégie française pour l’énergie et le climat, pour conduire la politique d’atténuation. Elle repose à la fois sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et sur la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) ;
  • Le Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC).

Dans le même temps, elle a pris des engagements forts :