Radio France rejoint le Club développement durable des établissements et entreprises publics

Le Mercredi 4 avril 2018

Crédits : Radio France / Christophe Abramowitz
Mise en place d’un plan de mobilité en 2018, promotion des gestes d’économies d’énergie, optimisation des systèmes de géothermie… les actions de développement durable menées au sein de la Maison de la radio sont nombreuses. Radio France a confirmé cet engagement en signant la Charte développement durable des établissements et entreprises publics, le 4 avril 2018.

Radio France, un organisme engagé dans le développement durable

Radio France s’inscrit dans une démarche responsable, et développe un plan d’actions concernant la protection et la valorisation de l’environnement, le développement économique et le progrès social.

Ce plan d’actions prévoit par exemple :

  • la mise en place d’un plan de mobilité en 2018 avec des actions de sensibilisation aux transports alternatifs ;
  • l’application du tri sélectif avec installation de dispositifs de récupération des mégots, des bouteilles en plastique, des canettes, des piles, des cartouches d’encre et de toner ;
  • la prise en compte des problématiques écoresponsables dans le programme de réhabilitation de la Maison de la radio : végétalisation des espaces avec pour objectif plus de 9000 m² d’espaces verts, optimisation des systèmes de géothermie.

Un club pour favoriser la réflexion stratégique et le développement durable

Le Club développement durable des établissements et entreprises publics contribue à faire du développement durable l’objectif partagé et structurant des stratégies, politiques et actions des organismes publics.

75

organismes publics font partie du Club développement durable.

Le club anime la réflexion sur des sujets tels que :

  • l’identification et la hiérarchisation des enjeux de développement durable pour chacun des organismes ;
  • la définition des programmes d’action et le déploiement de la stratégie de responsabilité sociétale notamment sur le plan managérial ;
  • la mise en place de procédures de suivi, d’évaluation et de reporting.

L’ensemble des membres du club ont mis en place collectivement la charte développement durable des établissements et des entreprises publics.

Cette charte incite les organismes publics à transposer la stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable dans leur propre stratégie.