Remise des prix entreprises et environnement au salon Pollutec

Le Mardi 27 novembre 2018

Crédits : Fotolia
5 entreprises ont reçu les prix entreprises et environnement, le 27 novembre 2018. Ces prix récompensent chaque année des entreprises de toutes tailles ayant développé des pratiques innovantes en matière de biodiversité, de lutte contre le changement climatique, d’économie circulaire et de développement durable.

L’édition 2018 des prix entreprises et environnement s’est caractérisée par une forte participation des entreprises avec 93 candidatures. Cela témoigne de l’intérêt sans cesse renouvelé des prix pour les petites et moyennes entreprises comme pour les grands groupes.

Catégorie « Économie circulaire »

Le Grand Prix a été décerné à Fnac Darty Participations et Services. La démarche du groupe Fnac-Darty vise à mieux informer le consommateur sur la durée d’usage et la fiabilité des appareils électroménagers, audiovisuels et multimédia, à travers le premier baromètre du SAV Darty et sur la propension d’un appareil à être réparé avec l’affichage d’une note de réparabilité des produits par le Labo Fnac.

« Nous avons été étonnés et surpris en bien de voir autant de grandes entreprises à vocation internationale répondre à cette édition du concours, et notre choix fut difficile au regard de la diversité et de la qualité de l’ensemble des dossiers reçus. Il apparaît maintenant clairement que l’intégration de l’économie circulaire provoque – chez un grand nombre des participants – une réelle réflexion et un engagement significatif sur un nouveau modèle d’affaire qu’ils doivent mettre en œuvre chez eux, générant une autre approche des partenariats avec leurs « parties prenantes », a déclaré le président de cette catégorie Christian Traisnel, directeur général du pôle de compétitivité Team 2, spécialisé dans le recyclage, et directeur de l’association CD2E, association de soutien et d’accompagnement aux éco-entreprises.

[Vidéo] Fnac Darty - Grand prix économie circulaire

Afficher la version texte de la vidéo

Dans la catégorie économie circulaire, le grand prix a été décerné à Fnac-Darty participations et services. La démarche du groupe Fnac-Darty vise à mieux informer le consommateur sur la durée d’usage et la fiabilité des appareils électroménagers, audiovisuels et multimédia, à travers le premier baromètre du SAV Darty et sur la propension d’un appareil à être réparé avec l’affichage d’une note de réparabilité des produits par le Labo Fnac.

Catégorie « Lutte contre le changement climatique »

Le Grand Prix a été décerné à Entoma pour sa commercialisation de produits à base d’insectes comestibles sur le marché européen. Afin de faire face aux problèmes alimentaires d’aujourd’hui et de demain, Jimini's s’est penchée sur la nourriture à base d’insectes comme alternative à la protéine dite traditionnelle. Ces produits répondent aux besoins croissants en protéine et à la nécessité de produire des protéines moins polluantes et plus saines. Ils présentent d’importants apports nutritionnels pour une faible empreinte écologique. Ils consomment très peu d’eau, d’espace et de nourriture. Ils rejettent très peu de gaz à effet de serre.

« Le Grand Prix de la catégorie « lutte contre le changement climatique » récompense cette année, pour la première fois de son histoire, une entreprise qui répond au risque de pénurie alimentaire lié au réchauffement climatique, par une offre de nouveaux produits comestibles à base d'insectes. Les insectes sont une source de protéine riche, abondante et répandue sur terre. Cette solution est réellement disruptive pour notre pays avec sa forte tradition culinaire. C’est un marqueur important du besoin de changement de nos habitudes provoqué par le réchauffement climatique. Ce type d’offre est voué à se développer pour répondre aux besoins d'apport croissant en protéines dans le monde », a déclaré le président de cette catégorie, Arnaud Berger, Directeur prospective économie verte et RSE en charge de la Banque Commerciale et Assurance du groupe BPCE.

[Vidéo] Jimini's - Grand prix lutte contre le changement climatique

Afficher la version texte de la vidéo

Dans la catégorie lutte contre le changement climatique, le grand prix a été décerné à Entoma pour sa commercialisation de produits à base d’insectes comestibles sur le marché européen. Afin de faire face aux problèmes alimentaires d’aujourd’hui et de demain, Jimini's s’est penchée sur la nourriture à base d’insectes comme alternative à la protéine dite traditionnelle. Ces produits répondent aux besoins croissants en protéine et à la nécessité de produire des protéines moins polluantes et plus saines. Ils présentent d’importants apports nutritionnels pour une faible empreinte écologique. Ils consomment très peu d’eau, d’espace et de nourriture. Ils rejettent très peu de gaz à effet de serre.

Catégorie « Meilleure déclaration de performance extra-financière, volet environnemental »

Le grand prix a été décerné à Covivio, nouveau nom de la Foncière des Régions, pour son reporting sur sa politique et ses résultats dans le domaine environnemental. Le jury a tout particulièrement apprécié l’intégration d’une matrice de matérialité prenant en compte les objectifs de développement durable (ODD), l’information large et poussée en direction des parties prenantes, et plus globalement les efforts de l’entreprise dans cette démarche alors qu’elle n’agit ni dans le secteur de la ressource ou du déchet mais dans celui de la gestion foncière et du bâtiment.

« Les dossiers présentés étaient tous de bonne qualité, confirmant l’attention apportée par les entreprises à la RSE. Il est intéressant de noter que ces déclarations de performance anticipent volontairement sur plusieurs points les nouvelles dispositions du reporting qui ne s’appliqueront qu’à l’exercice 2018. Le jury a tenu à distinguer une entreprise de taille moyenne, néanmoins présente dans plusieurs pays, et appartenant à un secteur particulier, celui de la gestion foncière, la société Covivio. La communication extra-financière de cette société montre comment la RSE est pleinement intégrée à la stratégie et aux plans d’action de l’entreprise. Elle présente l’analyse des différents risques environnementaux et leur prise en compte dans les décisions. La communication s’adresse à toutes les parties prenantes de l’entreprise qui les associe également aux actions à mettre en œuvre », a déclaré le président de cette catégorie, André de Marco, Conseiller auprès de la Direction générale de la Fondation pour la Nature et l’Homme.

[Vidéo] Covivio - Grand prix meilleure déclaration de performance extra-financière, volet environnemental

Afficher la version texte de la vidéo

Dans la catégorie meilleure déclaration de performance extra-financière, volet environnemental, le grand prix a été décerné à Covivio, nouveau nom de la Foncière des régions, pour son reporting sur sa politique et ses résultats dans le domaine environnemental. Le jury a tout particulièrement apprécié l’intégration d’une matrice de matérialité prenant en compte les objectifs de développement durable, l’information large et poussée en direction des parties prenantes, et plus globalement les efforts de l’entreprise dans cette démarche alors qu’elle n’agit ni dans le secteur de la ressource ou du déchet mais dans celui de la gestion foncière et du bâtiment.

Catégorie « Biodiversité et entreprises »

Le grand prix a été décerné à l’entreprise Altarea Cogedim premier centre commercial labellisé BiodiverCity au monde, pour sa prise en compte de la biodiversité tout au long de son projet d’extension et de rénovation, avec une conception de l’architecture favorable à la faune, un planning et une réalisation des travaux adaptés aux périodes de nidification, une gestion écologique, la création d’un observatoire, des animations pédagogiques.

« Pour cette 31e édition des PEE, j’ai eu l’honneur de présider pour la première fois le jury de la catégorie biodiversité. Les experts du jury (spécialistes, associations, institutions publiques) ont eu la chance d'étudier de nombreux projets riches et diversifiés, portés par des entreprises diverses par leurs activités ou leur expérience. Nous avons choisi de récompenser un projet ambitieux et exemplaire, dans lequel la biodiversité a été intégrée à chacune des étapes. Nous espérons que cette initiative servira d'exemple à beaucoup d’autres », a déclaré le président de cette catégorie, Vincent Hulin, adjoint au directeur de l'expertise du Muséum National d’Histoire Naturelle.

[Vidéo] Altarea Cogedim - Grand prix biodiversité et entreprise

Afficher la version texte de la vidéo

Dans la catégorie biodiversité et entreprises, le grand prix a été décerné à l’entreprise Altarea Cogedim premier centre commercial labellisé BiodiverCity au monde, pour sa prise en compte de la biodiversité tout au long de son projet d’extension et de rénovation, avec une conception de l’architecture favorable à la faune, un planning et une réalisation des travaux adaptés aux périodes de nidification, une gestion écologique, la création d’un observatoire, des animations pédagogiques.

Catégorie « Innovation dans les technologies et les modèles économiques »

Le grand prix a été décerné à l’entreprise Odyssee Environnement pour le projet Odylife. Odylife est un extrait de plante se substituant aux produits anti-tartres issus de l’industrie du pétrole employés dans le traitement des réseaux industriels. De la production des plantes à la formulation du produit fini, Odylife est développé en France selon des pratiques agricoles durables et des méthodes d’extraction écoresponsables.

« Dans le domaine de l’innovation, on a observé une nette évolution, avec beaucoup plus de projets dans les domaines de l'eau et de l’économie circulaire et une baisse sensible des projets consacrés à l’énergie. La multiplicité des thématiques concernées et la grande qualité des dossiers ont mis le jury devant un choix difficile pour désigner le vainqueur de la catégorie », a déclaré le président de cette catégorie, Alain Griot, expert coordination du Programme Investissements d’Avenir au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES), Ex sous-directeur de l’innovation au Commissariat général au développement durable.

[Vidéo] Odyssée environnement - Grand prix innovation dans les technologies et les modèles économiques

Afficher la version texte de la vidéo

Dans la catégorie innovation dans les technologies et les modèles économiques, le grand prix a été décerné à l’entreprise Odyssée environnement pour le projet Odylife. Odylife est un extrait de plante se substituant aux produits anti-tartres issus de l’industrie du pétrole employés dans le traitement des réseaux industriels. De la production des plantes à la formulation du produit fini, Odylife est développé en France selon des pratiques agricoles durables et des méthodes d’extraction écoresponsables.