Risques naturels : une prévention toujours accrue

Le Vendredi 5 avril 2019
Vendredi 5 avril, François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, s’est rendu dans le Var pour visiter plusieurs installations dédiées à la prévention des risques naturels.

François de Rugy s’est rendu dans la matinée sur la commune de Trans-en-Provence puis à Draguignan pour constater les travaux menés en matière de prévention des inondations. Avec 75 % de la population vivant ou travaillant en zone inondable, la prévention est essentielle dans ces territoires. Une vigilance particulière est portée sur l’arc méditerranéen où l’équivalent de plusieurs mois de précipitations peuvent tomber en seulement quelques heures (on parle d’épisodes méditerranéens). L’après-midi, François de Rugy a rencontré les bénévoles des comités communaux feux de forêt et le personnel mobilisé sur le dispositif de prévention et de lutte contre les feux de forêt. Les 153 communes du Var sont d’ores et déjà concernées par le risque du feu de forêt : en 2018, 9,2 hectares de forêt varoise ont brûlé à cause de 31 feux de forêt.

Une vigilance toujours accrue

Chaque année, les catastrophes liées aux éléments naturels (inondations, feux…) provoquent des dégâts humains et matériels considérables. D’où la nécessité de rappeler les bons gestes en matière de prévention. Le ministère porte depuis plusieurs années deux campagnes (feux et inondation), visant à informer la population sur les bons comportements à adopter en cas de sinistre.

Infographie - Feux de forêt, les prévenir et s'en protéger

Infographie - Feux de forêt, les prévenir et s'en protéger

Afficher la version texte de l'infographie

1 feu sur 2 est la conséquence d'une imprudence !

Les consignes pour prévenir les feux de forêts et s'en protéger :

  1. Aux abords des forêts : n'allumez ni feu, ni barbecue
  2. Ne jetez jamais vos mégots en forêt ou par la fenêtre de votre voiture
  3. Ne réalisez pas de travaux avec des matériels susceptibles de déclencher un feu (disqueuse, soudure...) les jours de fort risque d’incendie
  4. Ne stockez pas vos combustibles (bois, fuel, butane) contre votre maison
  5. Si vous êtes témoin d'un début d'incendie, prévenez le 18, le 112 ou le 114 et essayez de localiser le feu avec précision
  6. Confinez-vous, ne fuyez pas, votre habitation est le meilleur abri

Risques naturels : une priorité pour les années à venir

Parallèlement, le ministère réunit tous les trois ans l’ensemble des parties prenantes sur le sujet des risques naturels lors des Assises nationales des risques naturels. La dernière édition s’est tenue en mars 2019 et avait pour thème la résilience des territoires. De nombreux acteurs (services de l’État, collectivités, entreprises, associations…) se sont exprimés sur les freins et leviers possibles en matière de prévention et d’adaptation au risque naturel. François de Rugy a notamment demandé qu’un diagnostic et des propositions soient établis d’ici l’automne 2019 afin de simplifier la mise en œuvre des programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI), outil permettant une gestion globale du risque inondation sur le territoire.


Crédits : A. Bouissou / Terra

François de Rugy a aussi rappelé l’importance de l’action des collectivités sur le sujet de la prévention des risques, la qualifiant de « déterminante ». Ces deux dernières années, le coût des catastrophes naturelles a atteint près de 3 milliards d’euros en 2017 et près de 2 milliards en 2018. D’ici 2050, ces montants seront multipliés par 1,5 voire 2. Rappelons que dans le cadre du Plan national d’adaptation au changement climatique, lancé en décembre 2018, la prise en compte des risques naturels est une priorité pour les années 2019-2021.