Sébastien Lecornu annonce de nouveaux territoires engagés dans l’élaboration d’un contrat de transition écologique

Le Jeudi 26 avril 2018
Sébastien Lecornu a participé aujourd’hui à une réunion avec les élus locaux et les entreprises mobilisés dans la reconversion industrielle du territoire de la Communauté de communes du Pont du Gard et de l’agglomération du Gard rhodanien. A cette occasion, le secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire a dévoilé la liste des huit premiers territoires engagés dans l’élaboration d‘un contrat de transition écologique (CTE).

« L’arrêt définitif de la centrale thermique d’Aramon en avril 2016 a soulevé des inquiétudes légitimes sur l’avenir économique et social du territoire. Mais l’enthousiasme, l’inventivité et le dynamisme exprimés ce jour démontrent à quel point la transition écologique est une solution pour la reconversion industrielle d’un territoire. Cette méthode de concertation, nous allons l’engager dans vingt territoires en 2018 pour impliquer pleinement les élus, les entreprises, l’État et les citoyens dans une dynamique de mutation économique par l’écologie » a déclaré Sébastien Lecornu.

Le secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire avait déjà lancé en janvier 2018 les concertations sur les contrats de transition écologique avec la Communauté urbaine d’Arras (Pas-de-Calais) et avec le département de la Corrèze. 

La Communauté de communes du Pont du Gard et l’agglomération du Gard rhodanien rejoignent la démarche. Suite à l’arrêt de la centrale d’Aramon, le contrat de transition écologique va permettre d’accélérer le projet de « Cleantech Vallée » qui fédère les collectivités et les acteurs économiques pour construire un projet de territoire fondé sur l’économie circulaire, en accompagnant le développement des éco-industries et la valorisation économique et écologique de l’ensemble des ressources du territoire.

L’arrêt de la production à base de charbon dans quatre territoires (Saint-Avold, le Havre, Cordemais, Gardanne) prévu dans le cadre du Plan climat d’ici la fin du quinquennat s’accompagnera également d’un contrat de transition écologique.

La Communauté d’agglomération Territoire Côte Ouest à La Réunion s’engage aussi dans l’élaboration d’un CTE avec une dynamique territoriale autour de l’économie circulaire et de la transition énergétique.

Accédez à la carte des huit premiers territoires engagés dans un CTE

« La transition écologique offre des perspectives de développement prodigieuses pour les territoires, avec une diversification de leurs activités et un renforcement de leur attractivité. Elle est aussi une opportunité dont doivent bénéficier les habitants, avec la création d’emplois durables et une amélioration de leur bien-être au quotidien. Toutes ces dimensions se retrouvent dans la démarche des contrats de transition écologique que nous engageons cette année » ajoute Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire.