Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon signent le Contrat de transition écologique de Seine Normandie Agglomération

Le Vendredi 7 février 2020
Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales, et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, ont signé aujourd’hui le Contrat de transition écologique (CTE) de Seine Normandie Agglomération pour accompagner le territoire dans sa transition écologique et énergétique.

Seine Normandie Agglomération se mobilise pleinement afin d’accompagner ses habitants et acteurs locaux dans la transition écologique. Avec 26 actions et plus de 26 millions d’euros engagés, dont près de 12 millions d’euros issus du secteur privé, ce contrat va transformer cette agglomération de 85 000 habitants en un territoire 100% énergies renouvelables en 2040, avec dix ans d’avance sur l’objectif de neutralité carbone du pays.

Deux exemples d’actions écologiques locales de Seine Normandie Agglomération :
        

  • Un projet développé avec des étudiants pour faire des économies d’énergie au sein des entreprises

Pour atténuer nos émissions de gaz à effet de serre, la réduction des consommations d’énergie et la production d’énergies renouvelables sont des enjeux primordiaux pour l’État comme pour les entreprises.
Une dynamique positive s’est enclenchée avec les acteurs du territoire et les entreprises locales pour passer à l’acte en matière de transition énergétique, avec l’objectif de réduire leur consommation d’énergie.

C’est dans ce cadre qu’une association locale, qui regroupe près de 200 entreprises, s’est associée au contrat pour proposer un partenariat en matière d’économie d’énergie : un groupe d’étudiant de l’Institut des Techniques d’Ingénieurs de l’Industrie, installé au Plateau de l’Espace à Vernon, a ainsi été chargé d’identifier les premiers éléments de diagnostic sur les données énergétiques en matière de consommation et de production de ces 200 entreprises.

La restitution de l’enquête par les étudiants a permis de sélectionner des entreprises souhaitant s’impliquer dans l’expérimentation et bénéficier d’un « coaching » pour mettre en application des actions correctives. Les progrès sont suivis sur la base d’indicateurs et d’outils de mesures permettant un parangonnage.
                                      

  • La reconversion d’un ancien couvent en un tiers-lieu dédié à la transition écologique.

Structurant pour le territoire, le Couvent des Capucins est au cœur d’un éco-quartier qui compte 600 logements, construits sur l’ancien site de la caserne militaire de Vernon. Construit au sein d’un pôle urbain de 30 000 habitants, cet éco-quartier est à proximité des grandes métropoles franciliennes et rouennaises.

Un appel à projet a été lancé en janvier 2017 afin de transformer le site du Couvent des Capucins en un projet innovant. C’est celui des « Manufacturiers » qui a été retenu au vu de critères liés à la protection de l’environnement, du patrimoine et à l’innovation. Il propose la création d’un tiers-lieu entièrement dédié à la transition écologique et à l’accompagnement des changements de mode de vie des habitants et des acteurs du territoire.

Ce tiers-lieu est un espace qui offrira des espaces de travail flexibles et privatifs, des salles de réunion ainsi que des espaces de convivialité afin de permettre l'émergence d'une communauté dynamique et créative.

L’écologie dans nos territoires : la démarche des Contrats de transition écologique (CTE)

Le Contrat de transition écologique (CTE) est un dispositif contractuel construit à l’échelle d’un ou plusieurs Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), entre l’État et des collectivités. Il associe partenaires publics et privés, notamment les associations environnementales et les acteurs économiques du territoire. Il comprend un programme d’actions concrètes d’une durée de 3 à 4 ans, avec des engagements précis établis entre partenaires, et des objectifs de résultats qui font l’objet d’un suivi et d’une évaluation.
Les CTE permettent ainsi de mettre au point des actions opérationnelles de transition écologique lancées dans l’année suivant la signature du contrat. Ces actions ont vocation à renforcer, voire à transformer la dynamique économique et écologique du territoire. Les CTE montrent en effet que la transition écologique est aussi un moteur de développement économique, notamment via la création de nouvelles filières économiques vertueuses (économie circulaire territoriale, formation professionnelle et reconversion, création d’emplois locaux).
Une attention est particulièrement portée aux partenariats avec les entreprises, invitées à porter ou participer à ces projets, afin de contribuer à développer les compétences, les activités économiques et les emplois en lien avec la transition écologique.
Lancé par le Gouvernement en février 2018, cet outil regroupe maintenant 80 territoires (près de 180 EPCI, près de 10 millions de Français concernés, 1,5 milliard d’euros investis) engagés à travers des projets écologiques locaux et concrets, source de développement économique durable au service du quotidien de nos concitoyens.
Pour en savoir plus sur ces projets, (re)découvrez le dossier de presse « Les Contrats de transition écologique : 1 an après, les premiers résultats »