Sébastien Lecornu reçoit les parlementaires et les élus locaux du bassin économique de la centrale nucléaire de Fessenheim

Le Mercredi 29 novembre 2017
Le secrétaire d’Etat à la transition écologique et solidaire auprès de Nicolas Hulot a réuni ce jour les parlementaires, les Présidents du Conseil régional et départemental, les élus locaux, le délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire et à la reconversion du site de Fessenheim et les préfets en vue de co-construire un projet de territoire exemplaire dans le contexte de la fin de l’activité annoncée de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Sebastien Lecornu a proposé la constitution d’un comité de pilotage chargé de préciser ce projet de territoire, réunissant les élus locaux, les services de l’Etat, EDF et les représentants des acteurs économiques. Il installera ce comité de pilotage au mois de janvier à l’occasion d’un déplacement dans le Haut-Rhin et rencontrera les acteurs locaux concernés et notamment les syndicats. Il a par ailleurs confirmé que le Préfet du Haut-Rhin était l’interlocuteur privilégié des élus.

Les pistes de travail suivantes sont ressorties de l’échange de ce jour et constitueront la base du travail pour l’élaboration du projet de territoire :
•    Rechercher des nouveaux axes de développement économique,
•    Penser l’aménagement du foncier disponible,
•    Répondre aux besoins d’infrastructures sur le territoire,
•    Sécuriser l’approvisionnement énergétique et saisir les opportunités de développement liées aux énergies renouvelables,
•    Engager une réflexion sur la fiscalité locale.
« Le Président de la République a demandé au Gouvernement de mener une « transition exemplaire » sur le site de Fessenheim. Je remercie les parlementaires et élus locaux d’avoir accepté la méthode de travail et d’être force de proposition sur les différentes pistes de travail. »

La loi a fixé la capacité nucléaire installée en France à 63,2 GW. Ainsi l’activité de la centrale nucléaire de Fessenheim prendra fin lorsque l’EPR de Flamanville sera mis en service. Le calendrier exact de ces deux opérations, actuellement prévues pour la fin de l’année 2018 ou le début 2019, devra être précisé par EDF.