De Sète à Marseillan, retrouver la plage de son enfance

Le Jeudi 23 février 2017

Crédits : Thau agglomération
Retour sur la plus grande opération de sauvegarde du littoral en Méditerranée

Les clés du succès

« Il faut penser un projet de manière intégrée, tous les volets sont liés : économique, écologique, culturel, touristique. » François, Commeinhes, président de Thau agglomération.

Le diagnostic

Parfois, la nostalgie a du bon et peut même servir la cause. « Je connaissais la plage de mon enfance » explique François Commeinhes « et on voyait bien qu’elle avait beaucoup reculé. Depuis 2000, elle était presque inexistante. » De Sète à Marseillan, le littoral était très endommagé.

Les causes  : le changement climatique, les activités humaines

Les tempêtes et l’érosion marine ont fragilisé les 20 km de lidos sableux. À cela s’ajoutent les activités humaines : décharges, pratique du tout-terrain dans les dunes, stationnement anarchique.

La solution : s’adapter et non s’opposer

Le lido de Sète à Marseillan est le premier site en Languedoc-Roussillon où, pour résoudre un problème d’érosion, il a été choisi de s’adapter à l’évolution naturelle en déplaçant les enjeux menacés plutôt que de s’opposer à l’aléa.

Les principales actions

  • Recul de la route littorale le long de la voie ferrée ;
  • Reconstitution du cordon dunaire et production d’espèces végétales pour protéger le littoral ;
  • Protection des plantes rares (1 500 bulbes de lys de mer) ;
  • Stabilisation des prés-salés méditerranéens ;
  • Création de zones de stationnement et d’une piste cyclable.

Les transformations ont duré plus de 10 ans, entre 2003 et 2015. L’opération a coûté 55 millions d’euros.

Les résultats

  • Une plage d’une largeur de 70 mètres, accessible uniquement à pied, à vélo ou par navette ;
  • Une dynamique touristique autour du littoral ;
  • Des vignobles et des ressources halieutiques - coquillages, huîtres, moules - protégés ;
  • Un écosystème marin préservé.

S'adapter à l'évolution du littoral

Afficher la version texte de la vidéo

L’érosion des côtes est un phénomène naturel que l’on observe partout dans le monde. En France, près d'un quart du littoral s’érode. Ce phénomène peut avoir un impact important sur les activités humaines, en matière de développement économique, d’urbanisation du littoral, de tourisme et de protection de la biodiversité. Quelle attitude adopter face à l'érosion et au recul du trait de côte? Le ministère de l'Environnement a mis en place la stratégie nationale de gestion du trait de côte afin de faire face à ces enjeux.