Le Temps presse : quand cinéma et développement durable vont de pair

Le Mercredi 6 février 2019

Crédits : Festival le Temps presse
Environnement, biodiversité, santé... le Temps Presse, festival international de cinéma engagé et citoyen, a mis à l’honneur du 29 janvier au 1er février 2019 de nombreuses thématiques de développement durable. Le ministère était partenaire de cette 8e édition.

Un festival international de cinéma engagé et citoyen

Enfants, lycéens, adultes… ce festival s’adresse à tous les publics, et s’inscrit ainsi dans une démarche intergénérationnelle. À travers la projection de 5 longs-métrages et de 39 courts-métrages, cet événement a pour objectif d’éveiller les consciences et de faire réfléchir à un futur qui donne envie. Des débats sur les objectifs de développement durable sont d'ailleurs organisés :

  • l’alimentation ;
  • le changement climatique ;
  • la biodiversité ;
  • l’égalité hommes femmes...

Le palmarès 2019 du festival

8 prix ont été décernés : prix des enfants, des lycéens, des étudiants, de l’environnement, de l’égalité des sexes, Yunus Spirit, santé et bien-être, biodiversité.

Festival le Temps presse

[Playlist vidéo] Sélection officielle – 8e édition

Afficher la version texte de la vidéo

Retrouvez les vidéos de la sélection officielle de la 8e édition du festival.

Les objectifs de développement durable

Les 17 objectifs de développement durable, et leurs 169 cibles forment le cœur de l’agenda 2030, programme universel pour le développement durable. Il porte l’ambition de transformer notre monde en éradiquant la pauvreté et les inégalités en assurant sa transition écologique et solidaire à l’horizon 2030.

Objectifs de développement durable : pour une planète solidaire

Les objectifs de développement durable, par leur caractère ambitieux et transversal, soulèvent de nombreux enjeux pour les prochaines années :

  • Assurer un état des lieux réaliste, puis mettre en œuvre un suivi rigoureux des progrès réalisés et identifier les domaines d’amélioration possible.
  • Créer une dynamique d’appropriation des objectifs de développement durable par les territoires, la société civile, le secteur privé et les citoyens.

Favoriser un contexte de coopération : diffuser les bonnes pratiques et construire un cadre de coopération entre les acteurs pour mener des actions conjointes.

Tous les pays doivent mettre en œuvre l’intégralité de l’agenda, avec le même degré d’ambition, tout en tenant compte de la variété des situations. Ils sont invités à rendre compte annuellement de leurs progrès devant le forum politique de haut niveau des Nations unies.