Le Tour de France des sites et paysages

Le Mardi 26 juin 2018

Crédits : T. Locquard
Du 7 au 29 juillet 2018, le ministère de la Transition écologique et solidaire s'associe au Tour de France pour présenter un panorama de la variété de paysages situés le long des 3351 kilomètres du parcours cycliste. A cette occasion, retrouvez chaque jour les 21 étapes du Tour de France des sites et paysages 2018 à travers une présentation des sites classés et des espaces naturels, agricoles ou urbanisés qui font la beauté du territoire français.

Les 21 étapes du Tour de France 2018

Les 21 étapes du Tour de France 2018

Afficher la version texte de l'infographie

7 juille 1. Noirmoutier - Fontenay-le-Comte : 189 km

8 juillet 2. Mouilleron-Saint-Germain - La-Roche-sur-Yon : 183 km

9 juillet. 3. Cholet-Cholet (clm) : 35 km

10 juillet 4. La Baule-Sarzeau : 192 km

11 juillet 5. Lorient-Quimper : 203 km

12 juillet 6. Brest - Mûr de Bretagne : 181 km

13 juillet 7. Fougères-Chartres : 231 km

14 juillet 8. Dreux-Amiens : 181 km

15 juillet 9. Arras-Roubaix : 154 km

16 juillet Annecy

17 juillet 10. Annecy - Le Grand-Bornand : 159 km

18 juillet 11. Albertville - La Rosière : 108 km

19 juillet 12. Bourg-Saint-Maurice - L'Alpe-D'Huez : 175 km

20 juillet 13. Bourg-D'Oisans - Valence :169 km

21 juillet : 14. Saint-Paul-Trois-Châteaux - Mende : 187 km

22 juillet 15. Millau-Carcassonne : 181 km

23 juillet : Carcassonne

24 juillet 16. Carcassonne - Bagnères-de-Luchon : 218 km

25 juillet 17. Bagnères-de-Luchon - Saint-Lary-Soulan : 65 km

26 juillet 18. Trie-sur-Baïse - Pau : 172 km

27 juillet 19. Lourdes-Laruns : 200 km

28 juillet : 20. Saint-Pée-sur-Nivelle - Espelette : 31 km

29 juillet 21. Houilles - Paris : 115 km

ÉTAPE n°1 : samedi 7 juillet – Noirmoutiers-en-l’Ile/Fontenay-le-Comte

ÉTAPE n°2 : dimanche 8 juillet - Mouilleron-Saint-Germain /La Roche-sur-Yon

La deuxième étape du Tour de France, emmène les cyclistes sur 185 km de plat entre Mouilleron-Saint-Germain et La Roche-sur-Yon.

Le paysage du jour : le haut bocage vendéen

Véritable chaîne collinaire, le haut bocage vendéen domine les plateaux vendéens et maugeois. Ponctuées de bourgs étagés, les crêtes offrent des vues panoramiques spectaculaires et structurent fortement l’organisation du paysage. Son maillage s'articule autour de vallées profondément encaissées aux ambiances pittoresques. Marqué par une agriculture de polyculture élevage très dynamique, ce paysage de bocage, encore très dense par endroits, est dominé par des collines coiffées de châtaigneraies.

Les grandes caractéristiques paysagères de l’étape :

Au cours de cette étape, les coureurs vont traverser pas moins de 4 types de paysages des Pays-de-la-Loire - appelées unités paysagères - possédant chacune leurs caractéristiques propres, une organisation spatiale et des évolutions spécifiques :

Les unités paysagères sont des parties continues de territoire formant un ensemble cohérent et singulier d’un point de vue paysager. Définies dans les atlas de paysages, les unités paysagères peuvent délimiter des espaces naturels, ruraux, urbains, industriels... Ces unités paysagères sont décrites dans l’atlas des paysages des Pays-de-la-Loire.

Sites classés :

Un site classé au titre du code de l’environnement est un espace naturel de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque, reconnu pour la valeur de son paysage. Cette procédure est très utilisée pour la protection et la conservation en l’état d’un "paysage" considéré comme remarquable ou exceptionnel.

Cette étape passe à proximité, longe ou traverse les sites suivants, entre le point de départ et d’arrivée :

  • Le moulin, la chapelle votive et leurs abords (site inscrit/classé)
  • Le mont des Alouettes (site inscrit/classé)
  • Le vieux château de Montaigu, ses remparts et ses douves (zone de protection)

 

ÉTAPE n°3 – lundi 9 juillet 2018 - Cholet / Cholet

Pour ce premier contre-la-montre, les coureurs vont parcourir 35 km dans les bocages qui environnent la ville de Cholet.

Le paysage du jour : les bocages vendéens et maugeois

Caractérisés par des champs et cultures encadrés de haies, de talus et de taillis, les bocages vendéens et maugeois offrent une alternance entre un plateau aux ondulations souples et des vallées encaissées. Dans les secteurs de vallées, les trames de haies plus denses soulignent les mouvements du relief. Le bocage, par son alternance de prairies, de haies et de fossés, joue un rôle écologique non négligeable, notamment en favorisant la préservation de corridors biologiques.

La caravane du Tour de France pourra également admirer l’unité architecturale et la présence de points de repères sur le plateau : clochers, silhouette des bourgs, bâti rural.

Pour en savoir plus sur l'unité paysagère des bocages vendéens et maugeois , consultez l’atlas des paysages des Pays-de-la-Loire.

ÉTAPE n°4 – mardi 10 juillet 2018 - La Baule/ Sarzeau

 

ÉTAPE n°5 : mercredi 11 juillet – Lorient / Quimper

Lors de cette étape bretonne du Tour de France, les cyclistes vont parcourir 284 km entre Lorient et Quimper.

Le paysage du jour : l’Aven-Bélon

L’Aven et le Bélon sont deux rias caractéristiques de la Bretagne, aux rivages boisés ou agricoles. Soumises au régime des marées, ces rivières servent d’abris aux bateaux (zones de mouillage) et se rassemblent dans une embouchure commune, au droit de Port Manech (Nevez), et Kerfany (Moëlan-Sur-mer) et Riec sur Bélon.

Les paysages et les ambiances offertes par ce territoire ont contribué au développement de l’école de peinture dite de « Pont Aven » qui a rassemblé les grands peintres (Gauguin, Sérusier, Bernard…) et qui fait encore actuellement la réputation de la ville de Pont-Aven.

Ce secteur est aussi réputé pour la production ostréicole, notamment les huîtres plates du Bélon.

Les grandes caractéristiques paysagères de l’étape :

Au cours de cette étape, les coureurs vont traverser 11 types de paysages - appelées unités paysagères - possédant chacune leurs caractéristiques propres, une organisation spatiale et des évolutions spécifiques :

  • La côte et le rade de Lorient
  • La vallée de la Laïta
  • Les portes intérieures de Cornouaille
  • La Cornouaille littorale
  • La Cornouaille fouesnantaise
  • La Cornouaille intérieure
  • Les montagnes noires
  • Le bassin de Châteaulin
  • La cuvette du Porzay
  • L’ouest Cornouaille
  • Le cœur de la Cornouaille 

Les unités paysagères sont des parties continues de territoire formant un ensemble cohérent et singulier d’un point de vue paysager. Définies dans les atlas de paysages, les unités paysagères peuvent englober des espaces naturels, ruraux, urbains, industriels... Ces ensembles paysagers sont décrits dans l’atlas des enjeux paysagers du Finistère et l’atlas des paysages du Morbihan.

Les sites classés croisés au cours de l'étape

Entre le point de départ et d’arrivée, la caravane du Tour va passer à proximité, longer ou traverser les sites suivants, :

  • Dunes et étang littoraux
  • River de l'anse Saint-Laurent à Beuzex-Conq
  • Anse Saint-Laurent ( lieu-dit Keraliot coat-ar-menez)
  • Vieux moulin de Chef du bois
  • Crete 263 au lieu-dit Roc'h veur
  • La rosière des portes
  • Sommet du Karregantan
  • Sommet du Menez-Hellen
  • Placitre parcelles n°553 ( Chapelle Notre-Dame de Kergoat)
  • Montagne de Locronan
  • Eperon de GRIFFONES
  • Immeubles de la Place Terre-au-Duc
  • Mont Frugy
  • Domaine de Laniron et les bords de l'Odet en aval de Quimper

ÉTAPE n°8 – Samedi 14 juillet 2018 - Dreux / Amiens Métropole

ÉTAPE n°9 – dimanche 15 juillet 2018 – Arras Citadelle / Roubaix

Entre Arras Citadelle et Roubaix, cette étape du Tour de France 2018 emmène les spectateurs sur 156,5 km de route accidentée en bordure de 9 typologies de paysages typiques de la région.

Le paysage du jour : les terrils de Rieulay et Auberchicourt

Les terrils témoignent de la transformation d’un paysage autrefois rural : trois siècles d’exploitation du charbon ont modifié les caractères physiques du territoire mais aussi créé de nouveaux établissements humains, engendré des migrations et développé des cultures qui font à leur tour partie du paysage. L’inscription du Bassin minier au Patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que Paysage culturel évolutif permettra de perpétuer l’histoire de cette « chaîne des terrils » unique en Europe, et de la conter aux générations futures comme récit humain que tissent le temps et la mémoire.

Les grandes caractéristiques paysagères de l’étape

Cette étape traverse les unités paysagères « le val de Scarpe », « la vallée de la Sensée », « les grands plateaux artésiens et cambrésiens », « la vallée de l’Escaut », « le bassin douaisien », « la plaine de la Scarpe », « la Pévèse », « les campagnes urbaines sud et est » et « la métropole dense » décrites dans l’atlas des paysages du Nord-Pas-de-Calais.

Ces unités sont regroupées en grands paysages régionaux, dont quatre sont concernés par l’étape du jour : les paysages des belvédères d’Artois et des vallées de la Scarpe et de Sensée ; les paysages des grandes plaines arrageoises et cambrésiennes ; les paysages miniers ; les paysages de la Pévèle et de la Scarpe, et Paysages métropolitains.

Sites classés

En plus du site « Terrils du Bassin minier Nord-Pas de Calais » [voir pdf] dont une partie est présentée à la rubrique « Le paysage du jour », cette étape passe à proximité, traverse ou longe les sites suivants, entre les points de départ et d’arrivée :

  • Places d'Arras
  • Domaine de Vaudry-Fontaine
  • Saint-Roch
  • Sainte-Marie Est et Ouest
  • Germignies Sud et Nord
  • Pecquencourt-Rieulay, dit ""Terril des Argales"
  • Moulin de Vertain [voir pdf]
  • Ensemble formé par le champ de bataille de Bouvines et ses abords [voir pdf]
  • Parc Barbieux
  • Moulin du Coulombier

 

Accédez à l’inventaire des sites du Nord-Pas-de-Calais

ÉTAPE n°10 – mardi 17 juillet 2018 - Annecy / Le Grand-Bornand

Pour cette première étape de montagne, les coureurs du Tour de France 2018 vont parcourir 158,5 km entre Annecy et Le Grand-Bornand

Le paysage du jour : Le plateau des Glières

Encadré par les montagnes des Frêtes et des Auges, entre 1300 et 1800 mètres d’altitude, le plateau des Glières est un site exceptionnel. Caractérisé par son accès difficile, il se compose de vastes alpages ponctués de forêts de sapins, cernés par d’impressionnantes falaises rocheuses ; Cet espace à l'écart du monde, où la présence humaine est discrète, est un haut lieu de la Résistance, reconnu au niveau national.

C’est également un espace de pleine nature au cœur de la Haute-Savoie !

Les grandes caractéristiques paysagères de l’étape

Cette étape traverse six unités paysagères, c’est-à-dire six parties continues de territoire formant un ensemble cohérent et singulier d’un point de vue paysager :

Sites classés croisés au cours de l’étape

Cette étape passe à proximité, longe ou traverse différents sites considérés comme remarquables ou exceptionnels :

En savoir plus sur les sites classés de la Haute-Savoie

ÉTAPE n°11 – mercredi 18 juillet 2018 – Albertville / La Rosière

L’étape du jour va conduire les cyclistes à franchir les 108 km qui rallient Albertville à La Rosière. À la clef : 4 unités paysagères traversées par les coureurs et 3 sites à admirer pour les spectateurs.

Le paysage du jour : Le Beaufortain / Val d’Arly

Dans le prolongement du massif du Mont-Blanc, ce territoire a des accents proches des paysages haut-savoyards et suisses avec une forte présence de la forêt et des alpages. C’est le territoire des 1000 chalets, ces constructions traditionnelles accrochées aux versants des vallées.

On traverse le site classé du « Col du Cormet de Roselend », un alpage historique du massif du Beaufortain, totalement façonné par l’homme depuis le Moyen-Âge, où est probablement né le premier fromage Beaufort.

Les grandes caractéristiques paysagères de l’étape

Cette étape traverse les unités paysagères suivantes :

Sites classés

Cette étape passe à proximité, longe ou traverse les sites suivants, entre les points de départ et d’arrivée :

En savoir plus sur les sites classés de la Savoie et de la Haute-Savoie.