Transports en Île-de-France : le Grand Paris Express

Le Vendredi 23 mars 2018
Le Grand Paris Express sera un nouveau réseau de métro automatique reliant les principaux pôles économiques franciliens et les zones d’habitation. À terme, il est prévu que 90 % de la population francilienne ait accès à une gare ou une station de métro à moins de 2 km. Ce chantier hors normes doit permettre de transformer la mobilité au quotidien des Franciliens. Ce nouveau service offert aux voyageurs s’accompagnera de la modernisation et du développement des réseaux existants qui seront fortement interconnectés à ce nouveau réseau de métro.

Le Grand Paris Express

Avec la création de quatre nouvelles lignes de métro et la prolongation d’une ligne existante, le Grand Paris Express est le plus grand projet urbain en Europe. En permettant de relier plusieurs villes d’Île-de-France sans nécessairement passer par Paris ou de rejoindre plus rapidement le cœur de la capitale, il sera l’acteur d’une métropole plus unie et permettra de réduire les déplacements en voiture.

Les lignes du Grand Paris Express

Le Grand Paris Express est composé des cinq lignes de métro suivantes (prolongation de ligne et créations de nouvelles lignes) :

  • prolongation de la ligne n°14 de Saint-Lazare à Saint-Denis Pleyel au nord, et d’Olympiades à Aéroport d’Orly au sud ;

  • la nouvelle ligne n°15 en rocade à travers la petite couronne francilienne ;

  • la nouvelle ligne n°16 de Saint-Denis Pleyel à Noisy-Champs ;

  • la nouvelle ligne n°17 de Saint-Denis Pleyel au Mesnil-Amelot ;

  • la nouvelle ligne n°18 d’Orly à Versailles Chantiers.

L’ensemble de ces lignes représente plus de 200 kilomètres de métro automatique, dont le tracé est en majorité souterrain, ainsi que 68 gares.

Au-delà, d’autres tronçons sont également prévus dans le cadre du Grand Paris Express et figurent en pointillés sur la carte ci-dessous. Leur calendrier de réalisation et les modalités de leur financement restent à définir.

Carte du projet Grand Paris Express
Crédits : Société du Grand Paris

Coûts et financements du Grand Paris Express

Les prévisions de coût à terminaison pour le projet du Grand Paris Express sont de 35 Md€ (hors prolongement de la ligne 14 entre Saint-Lazare et Mairie de Saint-Ouen, qui fait l’objet de modalités de financement distinctes des autres lignes). Ces dépenses sont financées par la Société du Grand Paris (SGP). Trois taxes perçues dans la région Île-de-France sont affectées à l’établissement public : une fraction de la taxe annuelle sur les locaux à usage de bureaux, les locaux commerciaux, les locaux de stockage et les surfaces de stationnement, la taxe spéciale d’équipement et une composante de l’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux. Ces ressources, qui s’élèvent actuellement à plus de 500 M€ par an, ont permis à la SGP de disposer d’un fonds de roulement sur lequel ont été financés les études et les premiers travaux de construction. Ces ressources sont désormais complétées, au fur et à mesure de l’avancée du projet, d’emprunts auprès de la banque européenne d’investissement, de la Caisse des dépôts et consignations et des marchés financiers.

Par ailleurs la SGP participe au financement de projets de transports collectifs en Île-de-France d’envergure tel que le prolongement du RER E à l’ouest, le prolongement de la ligne 11 et le prolongement de la ligne 14 à Mairie de Saint-Ouen.
 

Calendrier et avancement

L’objectif est que toutes les lignes soient mises progressivement en service entre 2020 (pour la ligne 14 à Mairie de Saint-Ouen) et 2030 (achèvement des lignes 15, 16, 17 au nord et 18 à l’ouest). Le premier tronçon construit sous maîtrise d’ouvrage de la SGP, la ligne 15 sud, sera mis en service en 2024.

Suivre l’actualité sur le Grand Paris Express

La Société du Grand Paris

La Société du Grand Paris (SGP) est un établissement public placé sous la tutelle des ministres chargés de la région capitale, de l’économie, du transport et de l’urbanisme. Elle a été créée pour gérer le Grand Paris Express par la loi n°2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris.

La SGP assure :

  • la construction des lignes, ouvrages et installations fixes. La Régie autonome des transports parisiens (RATP) sera le gestionnaire technique de ces infrastructures dès leur mise en service ;

  • la construction et l’aménagement des gares, y compris d’interconnexion ;

  • l’acquisition des matériels roulants conçus pour parcourir ces infrastructures. Ils seront transférés en pleine propriété à Île-de-France Mobilités – nom d’usage du Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF) - qui les mettra à la disposition des exploitants du futur réseau.

 

Ces contenus peuvent aussi vous intéresser