Vigilance crues : Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu rencontrent les personnes sinistrées par les inondations en Seine-Maritime

Le Lundi 5 février 2018
Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, se sont rendus aujourd’hui à la rencontre des citoyens et des élus confrontés aux inondations dans la boucle de la Seine d'Elbeuf.

« Nous avons souhaité venir en Seine-Maritime pour échanger avec les personnes touchées par les épisodes d’inondations depuis près de dix jours. Le Gouvernement tient à témoigner sa solidarité et à saluer la mobilisation de la sécurité civile qui, à travers ses nombreuses interventions, apporte un soutien indispensable aux populations. Nous appelons désormais à une indemnisation rapide et simple des sinistrés. Ceux qui ont été touchés par les conséquences des crues ne doivent pas, en plus, subir des complexités administratives » a déclaré Bruno Le Maire.

« Les outils de prévention des crues contribuent à limiter les dommages causés aux populations. Leur efficacité est liée à la cohérence des actions entre l’État et les collectivités locales. La baisse des niveaux d’eau a débuté mais elle sera lente. Notre mobilisation reste donc totale pour la gestion de l’après crue : l’État continue d’assurer le suivi des niveaux d’eau, les assureurs étendront les délais de traitement des dossiers, et la gestion des déchets sera accompagnée » a souligné Sébastien Lecornu.

Point de situation :

Les précipitations météorologiques, notamment sous forme neige, prévues sur le pays aujourd’hui n’auront aucune influence sur les inondations. La décrue de la Seine et de ses affluents est amorcée. Une attention soutenue est cependant toujours de mise dans les zones inondées.

En amont de Paris

Le niveau baisse sur la Seine comme sur la Marne. La décrue sera lente, et il faudra attendre au moins mardi pour observer une amélioration significative.

A Paris

Conformément aux prévisions, le fleuve a connu une hausse modérée ce week-end, atteignant 5,50m, dimanche matin, au pont d’Austerlitz. La décrue qui s’est amorcée depuis est lente, et le niveau est encore de plus de 5,30 lundi matin. L’amélioration se poursuivra toute la semaine.

A l’aval de Paris

Dans le secteur des boucles de la Seine, les niveaux demeurent hauts en raison de la crue de la Marne qui se propage et des apports soutenus de l’Oise. La décrue a débuté, mais elle sera lente.

La baisse des coefficients de marée, améliore sensiblement la situation sur la partie de la Seine sous influence marine, du barrage de Poses jusqu’à l’embouchure.

 

Les comportements de prudence restent de rigueur à proximité de tous les cours d’eau en crue :
- ne jamais s’engager sur une route inondée à pied comme en voiture : c’est la force de l’eau qui est dangereuse. Un véhicule est emporté dans 30 cm d’eau y compris les 4 × 4,
- éviter les parcours susceptibles d’être inondés,
- ne pas descendre dans un sous-sol en cours d’inondation, il y a un risque d’y rester piégé,
- ne jamais s’approcher des berges d’un cours d’eau en crue, elles sont très glissantes et peuvent être fragilisées,
- bien s’informer des messages des autorités (forces de l’ordre, services de secours),
- être vigilant vis-à-vis de ses proches et des personnes fragiles de son entourage.