Un voyage à vélo pour trouver des solutions d'économie circulaire

Le Mardi 24 juillet 2018

Crédits : D. Valente/Terra
La mer Méditerranée est asphyxiée par la pollution au plastique. Soucieux de sa préservation, deux jeunes membres de la startup Circul’R ont décidé de sillonner à vélo les rivages méditerranéens cet été, à la rencontre des solutions d’économie circulaire mises en place localement.

Le plastique est aujourd’hui le premier agent pollueur des océans

5 à 13 millions

de tonnes de plastique rejoignent chaque année les océans au niveau mondial

Selon la Fondation Ellen Macarthur si nous ne faisons rien, il y aura plus de plastique que de poissons dans la mer d’ici 2050.

Déjà engagés dans l’économie circulaire au sein de la startup Circul’R pour laquelle ils travaillent, Stéphanie Talevis et Pierre Georgin sont particulièrement sensibles à ce fléau de par leurs origines familiales situées respectivement en Grèce et en Corse. Également passionnés de sport et de cyclisme, ils ont décidé de consacrer leur été au projet « Cycle for Mediterranea » : pendant un mois, du 27 juillet au 27 août, ils vont faire le tour à vélo des solutions d’économie circulaire sur les rivages méditerranéens, de Marseille à Athènes en passant par la Corse et l’Italie. Au total, trois pays, dix villes, et mille kilomètres au compteur.

Circul'R : une initiative pour réduire la masse des déchets dans le monde

Leur objectif : rencontrer chaque jour des acteurs locaux qui contribuent par leurs initiatives à réduire la masse des déchets et à éviter que ceux-ci ne finissent dans la mer. Tout au long de leur itinéraire, ils mettront en avant ces initiatives sur les réseaux sociaux de Circul’R. Ils pourront également jouer le rôle de facilitateurs en donnant l’opportunité à ces acteurs de terrain d’être mis en relation avec de grandes entreprises, des fonds et des partenaires institutionnels, comme ils le font dans le cadre de Circul’R.

Coup d'envoi de « Cycle for Mediterranea » au ministère

Stéphanie et Pierre se sont élancés sur les routes, direction Marseille, au départ du Ministère de la Transition écologique et solidaire à Paris, où ils ont apporté leur témoignage devant les parties prenantes de la feuille de route économie circulaire réunis en comité de pilotage, jeudi 26 juillet.

Ce premier comité de pilotage depuis la publication de la feuille de route économie circulaire, le 23 avril 2018, a permis de dresser un premier bilan des actions menées pour mettre en œuvre la feuille de route et d’évoquer les travaux à mener d’ici la fin de l’année. A ce jour, 80% des mesures prévues par la feuille de route sont d’ores et déjà lancées.