Ce week-end, pensez à l'heure d'été et Earth Hour

Le Lundi 19 mars 2018

Crédits : A. Bouissou/Terra
Le passage à l'heure d'été se déroulera dimanche 25 mars 2018 à 2 heures du matin. Il faudra ajouter 60 minutes à l'heure légale : il sera alors 3 heures. Samedi 24 mars entre 20h30 et 21h30, le WWF appelle à éteindre les lumières partout sur la planète pour sa plus grande mobilisation citoyenne : Earth Hour.

Passage à l'heure d'été

Objectif : effectuer des économies d'énergie

Institué en France en 1975 suite au choc pétrolier de 1973-74, le changement d’heure a pour objectif d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. Il s’agit principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

Appliqué au Royaume-Uni et en Irlande depuis la première guerre mondiale et en Italie depuis 1966, le régime de l’heure d’été a été introduit dans l’ensemble des pays de l’Union européenne au début des années 1980. Pour faciliter les transports, les communications et les échanges au sein de l’Union européenne, il a été décidé d’harmoniser par directive du Parlement européen et du Conseil les dates de changement d’heure. Ainsi, depuis 1998, pour l’ensemble des pays de l’Union européenne, le passage à l’heure d’été intervient le dernier dimanche de mars à 2 heures du matin et le passage à l’heure d’hiver intervient le dernier dimanche d’octobre à 3 heures du matin.


Crédits : SIG

Earth Hour : une heure d'obscurité pour la planète

Samedi 24 mars entre 20h30 et 21h30, plusieurs millions de personnes éteindront leurs lumières et des milliers de monuments iconiques seront plongés dans le noir. L'an dernier, cette opération organisée depuis 10 ans par le WWF avait eu un retentissement mondial : 7000 villes dans 187 pays avaient éteint leurs édifices emblématiques. Cette année, la Nature est particulièrement mise à l'honneur. Comme l'année dernière, le Ministère de la Transition écologique et solidaire participe à cette opération en éteignant les lumières, samedi 24 mars à partir de 20h30, et jusque dimanche matin dans les deux tours de ses bureaux situées à la Défense.

En France, la Métropole Rouen Normandie éteindra aussi pour l'occasion une vingtaine de monuments, bâtiments et ouvrages. Particulièrement investie dans la transition écologique, elle invite les entreprises, les associations, les communes et les citoyens de son territoire à prendre des engagements publics et évaluables dans le cadre d'un "Accord de Rouen pour le climat" qui sera signé en novembre 2018.

En chiffres
Le changement d'heure a permis d'économiser en 440 GWh en éclairage en 2009, soit la consommation d'environ 800 000 ménages. Grâce à ces économies, la France a ainsi évité l'émission de 44 000 tonnes de CO2. En 2030 la réduction globale des émissions due au changement d'heure pourrait être de 70 000 à 100 000 tonnes de CO2.