Barcamp #DataTransport

Le Mardi 27 juin 2017

Crédits : Ministère
Le ministère des Transports et Etalab ont organisé, jeudi 29 juin 2017, le barcamp #DataTransport au ministère à Paris. Au cours de cette journée de travail, des groupes se sont constitués pour construire des services innovants dans le domaine de la mobilité et des transports, ainsi que les plates-formes de données utiles à leur réalisation.

transport.data.gouv.fr : lancement d'un programme de travail

« Ce barcamp n’est que le début d’un processus de travail de la communauté des transports sur l’ouverture et l’utilisation des données » a indiqué Elisabeth Borne, qui a donné rendez-vous lors de la semaine européenne de la mobilité (du 16 au 22 septembre) pour faire le point sur l’avancée de ce travail et des projets identifiés lors du barcamp.

[Vidéo] Barcamp Transports

"Aujourd'hui on a effectivement organisé un Barcamp sur les données de transports parce que à la fois en France on a une loi qui maintenant oblige à mettre en Open data beaucoup de données dans le domaine des transports et en même temps on a également un règlement européen qui va dans ce sens là et le sujet c'est : comment va-t-on ouvrir ces données et comment va-t-on aussi s'organiser pour que ça accélère les nouveaux services pour tous ceux qui n'ont pas aujourd'hui de solutions satisfaisantes en terme de mobilité.
Aujourd'hui c'est toutes les parties prenantes qui étaient autour de la table et qui ont travaillé et brainstormé toute la journée sur différentes thématiques, donc des fournisseurs de données à la fois des opérateurs, les autorités organisatrices et puis des utilisateurs potentiels : soit des entreprises, soit des start-up, soit des administrations. Mon souhait étant que l'on tire parti de cette richesse qu'est la donnée pour rapidement améliorer la mobilité des usagers, en commençant par ceux qui habitent dans des zones dans lesquelles il n'y a pas aujourd’hui d'alternative à la voiture individuelle. Ou, en commençant aussi les personnes handicapées qui aujourd'hui n'ont pas des solutions de mobilité satisfaisantes. Le travail démarrait aujourd'hui et il va se poursuivre avec des réunions deux fois par mois et l'on se retrouvera au moment de la semaine de la mobilité pour faire un premier bilan et j'espère avoir bien avancé sur notre point d'accès numérique".
Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports