Les données locales énergie au service de la transition dans les territoires

Le Mercredi 11 octobre 2017

Crédits : M. Bouquet / Terra
Les données sur l’énergie doivent aider à construire les stratégies de développement énergétique en France. A l'occasion de la journée collaborative (data session) organisée mardi 10 octobre au ministère, Brune Poirson a réaffirmé l’ambition du Gouvernement en matière de maîtrise de la consommation d’énergie dans les territoires.

Une journée pour mobiliser les données locales au service de la transition écologique dans les territoires

Avec la mission Etalab, les opérateurs de l’énergie en France (GRDF, Enedis, RTE, GRTGaz), l’IGN, l’Ademe et l’association Amorce, le ministère de la Transition écologique et solidaire a organisé, mardi 10 octobre, une journée de mobilisation dédiée aux données locales d’énergie.

Pendant cette journée de data session, les participants ont été amenés à dialoguer et à partager des méthodes, outils ou solutions concrètes pour que les données locales d’énergie soient mobilisées efficacement au bénéfice de la transition énergétique dans les territoires

En effet les collectivités territoriales, en première ligne dans la lutte contre le changement climatique, jouent un rôle clef dans la maîtrise des consommations d’énergie, la promotion des énergies renouvelables et l’amélioration de la qualité de l’air.

La mise à disposition des données d’énergie a été rendue possible grâce à la loi de transition énergétique pour la croissante verte, qui a positionné les territoires au cœur de l’action. La connaissance des données locales énergie est donc un des maillons importants de la transition énergétique.

Plus de 115 participants étaient présents à cette data Session réunissant les producteurs de données d’énergie, les fournisseurs de services, des représentants des collectivités territoriales, des agents de l’administration et des établissements publics, le secteur associatif, des étudiants, des experts de l’énergie ou du numérique… Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a rencontré les start-up de la GreenTech verte et les participants à la data session. 

Trois axes prioritaires pour la mise à disposition des données

Parce que les données d’énergie sont essentielles à l’élaboration des plans climat-air-énergie territoriaux, le diagnostic des consommations énergétiques dans les territoires ou encore la planification des nouvelles orientations énergétiques comme les énergies renouvelables, Brune Poirson a annoncé trois axes prioritaires :

  • la mise en place progressive d'un nouveau dispositif plus complet d'accès aux données énergies, intégré à la plateforme nationale data.gouv.fr ;
  • la création d'une boite à outils "socle" pour les collectivités locales afin de les accompagner dans la préparation de leur plan climat-air-énergie. Les start-up de la GreenTech verte sont invitées à la déployer, l'enrichir ou l'adapter pour le bénéfice des collectivités ;
  • l’ouverture d’un « lab » sur les données énergie dans les incubateurs de la GreenTech verte pour échanger et partager la connaissance.

Par ailleurs, le ministère de la Transition écologique et solidaire lancera dans les prochaines semaines un concours de data visualisation des données locales d'énergie.