L'association Wimoov : pour une mobilité plus solidaire

Le Vendredi 6 octobre 2017

Crédits : L. Mignaux/Terra
L'association Wimoov a pour ambition d’accompagner individuellement tous les publics en situation de fragilité vers une meilleure mobilité. Avec 25 plateformes réparties sur le territoire, le dispositif déploie de nombreuses solutions pour que la mobilité ne soit plus un frein à l’insertion professionnelle et sociale.

Accompagner les publics en situation de fragilité

Pour faire de la mobilité un vecteur de réussite, et non d'exclusion, Wimoov développe depuis plusieurs années des plateformes de mobilité partout en France.

[Vidéo] Wimoov, une aide à la mobilité pour les personnes en difficulté sociale

Florence Gilbert, directrice générale de Wimoov, association qui travaille depuis 20 ans sur la mobilité des personnes en difficulté sociale. L’association a initié un laboratoire de mobilité inclusive, plateforme qui offre des services adaptés à tous les publics en situation de fragilité (personnes en situation de handicap, personnes en insertion professionnelle, seniors…) pour une mobilité durable et autonome. La mobilité est le premier frein au retour à l'emploi et 20 % de la population active a des difficultés pour se déplacer.

Les 25 plateformes Wimoov accompagnent tous les publics rencontrant des problèmes de mobilité. Elles sont déployées dans plusieurs régions de France, en collaboration avec de nombreux acteurs des territoires, comme les pouvoirs publics, les associations ou encore les entreprises.

10 952

personnes en insertion sont accompagnées par Wimoov

Des solutions adaptées à chaque situation

Concrètement, des conseillers mobilité Wimoov proposent des entretiens individualisés aux usagers pour identifier leurs besoins de mobilité et trouver des solutions adaptées. Ils peuvent ensuite les orienter vers :

  • des services solidaires comme l'autopartage social ou les balades écomobilité ;
  • des solutions matérielles en proposant, par exemple, de réparer son véhicule ou son vélo ;
  • des formations comme l'auto-école solidaire ou des actions de sensibilisation à la sécurité routière.