Annick Girardin et Emmanuelle Wargon signent le premier Contrat de transition écologique en outre-mer : le CTE du Territoire de la Côte Ouest de La Réunion

Le Mardi 9 avril 2019
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé ce jour le cinquième Contrat de transition écologique (CTE) au ministère des outre-mer, aux côtés d’Annick Girardin, ministre des outre-mer et de l’ensemble des partenaires engagés sur le Territoire de la Côte Ouest (TCO) de La Réunion.

Première signature pour un territoire outre-mer

Issu de la démarche contractuelle initiée par le ministère de la transition écologique et solidaire au service des territoires ambitieux et volontaires en matière de transition écologique, ce contrat de transition écologique (CTE) est le premier à être signé pour les territoires d’outre-mer. Le TCO, communauté d’agglomération située à l’ouest de La Réunion regroupant cinq communes (Le Port, La Possession, Saint-Paul, Saint-Leu et Trois-Bassins), a rejoint la phase expérimentale du dispositif dès l’été 2018.  

Suivant le cap de la Trajectoire outre-mer 5.0 lancée hier par Annick Girardin, le CTE du TCO démontre la volonté du gouvernement de créer, par la transition écologique et en particulier l’économie circulaire et sociale et solidaire, des activités économiques porteuses d’emplois et inclusives et illustre sa méthode de co-construction avec les collectivités locales, les associations et les entreprises.

Signé avec le président du TCO, M. Joseph Sinimalé, les présidents des Conseils régional et départemental, MM. Didier Robert et Cyrille Melchior, du préfet de La Réunion, M. Amaury de Saint-Quentin, ce contrat engage le TCO, la Région Réunion, le Département de La Réunion et l’État ainsi que ses opérateurs, l’ADEME, la CDC-Banque des Territoires, l’AFD et BPI France, jusqu’en décembre 2022. Le CTE porte sur 29 actions ayant comme fil rouge une transition écologique bioclimatique pour ce premier territoire tropical. Ces actions, qui représentent en volume financier un peu plus de 80 millions d’euros, pourront être associées à d’autres projets concourant aux mêmes objectifs.

Elles constituent des exemples concrets de la transition écologique comme moteur de l’économie, notamment en matière d’économie circulaire, recyclage et ré-utilisation, de revalorisation d’espaces abandonnés, de développement des énergies renouvelables et de valorisation des outils numériques pour la transition écologique.

Contrats de transition écologique : appel à candidatures

Les contrats de transition écologique seront pleinement déployés le 2 juillet 2019, après 18 mois d’expérimentation. Un appel à candidatures a été lancé le 2 avril dernier par Emmanuelle Wargon, afin que chaque territoire puisse solliciter sa participation au dispositif. Il est possible de déposer sa candidature pour devenir un territoire CTE sur la plateforme dédiée jusqu'au 27 mai 2019.

Les lauréats de l’appel à candidatures seront annoncés le 2 juillet prochain ; ils participeront à la deuxième promotion du réseau des contrats de transition écologique. Ces nouveaux territoires bénéficieront à la fois d’une mobilisation des services de l’État au service d’un projet collectif, des effets d’un réseau dynamique de territoires engagés pour le développement durable, et de nouvelles solutions numériques, pour les accompagner dans la constitution de leur projet et dans la consolidation financière de leur contrat.

Contact presse :
Ministère des outre-mer
01 53 69 26 74 / mompresse@outre-mer.gouv.fr
Ministère de la Transition écologique et solidaire
01 40 81 81 30 / presse.wargon@ecologique-solidaire.gouv.fr