Feuille de route économie circulaire : les acteurs entrent dans la boucle

Le Mardi 24 octobre 2017

Crédits : A. Bouissou/Terra
Comment arriver à réduire de moitié la mise en décharge, et recycler 100% des plastiques d'ici 2025 ? Comment passer de la gestion des déchets à la gestion des ressources ? La feuille de route économie circulaire doit proposer des mesures concrètes pour atteindre ces objectifs. Nicolas Hulot et Brune Poirson ont lancé les travaux de cette grande consultation associant les acteurs du secteur et les citoyens, mardi 24 octobre.
"La norme aujourd'hui d'une économie linéaire qui exploite, transforme et jette doit devenir l'exception et c'est l'économie circulaire qui doit devenir demain la norme de notre économie".
Nicolas Hulot

Vers un nouveau modèle de société

Envisager la rareté des ressources comme la norme et non l'exception, devenir une civilisation d'économie des ressources et non plus du gaspillage : c'est un véritable changement de paradigme et un nouveau modèle de société qu'a défendu Nicolas Hulot en ouverture du premier comité de pilotage de la feuille de route économie circulaire, mardi 24 octobre.

Si les objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 sont clairs en matière d'économie circulaire (réduire de moitié la mise en décharge d'ici 2025, valoriser 70% des déchets du BTP d'ici 2020, entre autres), auxquels s'ajoute l'objectif du Gouvernement de recycler 100% des plastiques d'ici 2025, il reste à définir les modalités concrètes pour les mettre en oeuvre, comme le prévoit le Plan Climat dévoilé en juillet 2017.

Une feuille de route participative

Sur ce sujet complexe impliquant une multitude d'acteurs : entreprises, consommateurs, collectivités, associations, Etat;  une approche intégrée est nécessaire, comme l'a souligné Brune Poirson dans sa présentation de la méthode d'élaboration de la feuille de route. Pour cela, les diverses parties prenantes institutionnelles travailleront ensemble au sein de quatre ateliers de travail thématiques :

  • Déployer l'économie circulaire dans les territoires : comment développer le recyclage et diminuer de moitié la mise en décharge d'ici 2025 ?
  • Plastiques et économie circulaire : viser le recyclage de 100% des plastiques en 2025
  • Consommation et production durables
  • Instruments économiques, fiscalité et financements

En parallèle de ces travaux d'experts, le public sera invité à participer à une consultation en ligne à compter du 30 octobre 2017. Les propositions recueillies serviront à alimenter la réflexion des parties prenantes et pourront nourrir le projet de feuille de route. Celui-ci sera soumis à une nouvelle consultation du public courant janvier 2018, avant publication de la feuille de route en mars 2018.

 

Des ambassadeurs pour l'économie circulaire

Neuf personnalités ont été désignées ambassadeurs de l'économie circulaire, avec pour mission d'animer l'élaboration de la feuille de route et de promouvoir sa mise en oeuvre auprès du public :

  • Antoinette Guhl, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’économie sociale et solidaire, de l’économie circulaire et de l’innovation sociale
  • Emmanuel Faber, directeur général de Danone
  • Ellen McArthur, présidente de la Fondation Ellen McArthur
  • Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loir
  • Thierry Kuhn, président d'Emmaüs France
  • Michel Kempinski, directeur général de Plastic Omnium Environnement
  • Nathalie Boyer, déléguée générale d'Orée
  • Claire Tournefier Droual, directrice de Rejoué
  • Pascale Ghio, directrice générale de Nouvelle Attitude

Vidéo : Lancement de la feuille de route économie circulaire

Nicolas Hulot et Brune Poirson réunissent les acteurs impliqués dans l'élaboration de la feuille de route pour l'économie circulaire - entreprises, associations, collectivités - pour donner le coup d'envoi à leurs travaux dans le cadre des groupes de travail chargés de formuler des propositions pour nourrir la feuille de route. Ils fixent un cap et expliquent la méthode d'élaboration de la feuille de route.