Le GIEC fête ses 30 ans

Le Lundi 12 mars 2018

Crédits : MTES
À l’occasion de la 47ème Assemblée plénière du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), du 13 au 16 mars 2018 au siège de l’UNESCO à Paris, une journée de célébration s'est tenue le 13 mars en l’honneur des 30 années d’existence du GIEC. Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont participé à cette journée.
Le GIEC évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts

Il identifie également les possibilités de limiter l’ampleur du réchauffement et la gravité de ses impacts et de s’adapter aux changements attendus. Les rapports du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances les plus avancées. Cette production scientifique est au cœur des négociations internationales sur le climat. Elle est aussi fondamentale pour alerter les décideurs et la société civile.
En France, de nombreuses équipes de recherche travaillent sur ces sujets, impliquant plusieurs centaines de scientifiques. Certains d’entre eux contribuent à différentes phases d’élaboration des rapports du GIEC.

Discours de Nicolas Hulot lors de la cérémonie de cloture

Afficher la version texte de la vidéo

« Le GIEC, c’est la science et la conscience de la lutte contre le changement climatique. La France s’engage avec ses financements, et ses chercheurs à ce que cette coopération scientifique inédite, qui a permis notamment d’aboutir sur l’accord de Paris, soit protégée et reste une référence », a déclaré Nicolas Hulot.

Depuis 30 ans, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts. Il identifie également les possibilités de s’adapter aux changements attendus. Les rapports du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances les plus avancées. Cette production scientifique est au cœur des négociations internationales sur le climat. Elle est aussi fondamentale pour alerter les décideurs et la société civile. En 2007, le GIEC a reçu le Prix Nobel de la Paix, pour sa contribution à la mobilisation de la communauté internationale dans la lutte contre le changement climatique.

Un engagement constant de la France sur les enjeux climatiques

La tenue à Paris de cette réunion, à l'occasion du 30ème anniversaire du GIEC, quelques mois après le « One Planet Summit » et le lancement de l’initiative MakeOurPlanetGreatAgain, démontre l’engagement constant de la France sur les questions climatiques et marque notre appui résolu aux travaux du GIEC, matérialisé par un soutien financier sans précédent. En septembre 2017, la France a proposé d’accueillir cette 47ème assemblée au cours de la réunion plénière du GIEC. Elle répond à l’un des objectifs annoncés dans le Plan climat du gouvernement, publié le 6 juillet 2017 et témoigne de l’engagement constant de la France sur les enjeux climatiques.

Nicolas Hulot et Jean-Yves Le Drian ont confirmé l’augmentation significative de la contribution de leurs deux ministères auprès du GIEC à hauteur de 1 M€ par an jusqu’à publication du sixième rapport d’évaluation en 2022. Cette annonce concrétise l’engagement du président de la République pris lors de la COP23 et confirmé lors du One Planet Summit de soutenir la science du climat et ce qui reste à ce jour le plus grand vaste de coopération scientifique jamais entrepris.

Avec l’aide financière d’autres Etats, notamment européens, le GIEC devrait donc être en mesure de conduire ses travaux pendant toute la durée du 6e cycle qui s’achèvera en 2022. Attendu pour cette date, le prochain rapport d’évaluation (AR6) servira de base scientifique au premier bilan global prévu en 2023 par l’Accord de Paris afin de mesurer les efforts accomplis par la communauté internationale dans la lutte contre le changement climatique et relever l’ambition globale des Etats.

 

Le GIEC célèbre ses 30 ans

Afficher la version texte de la vidéo

À l’occasion de la 47ème Assemblée plénière du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), prévue du 13 au 16 mars 2018 au siège de l’UNESCO à Paris, une journée de célébration se tient le 13 mars en l’honneur des 30 années d’existence du GIEC.

LE GIEC en chiffres

5

rapports d'évaluation publiés. Le 6ème rapport est prévu en 2021-2022.

6

millions d'euros environ de budget annuel

2 500

experts scientifiques et relecteurs originaires de plus de 130 pays mis à contribution par le GIEC

L'essentiel sur le GIEC