Assises nationales des déchets : « Réduire, recycler, valoriser : tenir le cap ! »

Le Mardi 26 septembre 2017

Crédits : Ministère
La 14e édition des Assises des déchets s'est déroulée à Nantes les 27 et 28 septembre 2017. Consacré au thème « Réduire, recycler, valoriser : tenir le cap ! », l'événement national a insisté, cette année, sur la nécessité de poursuivre les ambitions collectives de la filière. Il a aussi donné la priorité à l'innovation.

L'économie circulaire, un pilier de la transition écologique

Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté aux Assises des déchets la méthode et le calendrier d'élaboration et de mise en œuvre de la feuille de route sur l'économie circulaire, annoncée par Nicolas Hulot dans le Plan climat.

Dans ce cadre :

  • une plateforme collaborative accessible à tous sera lancée fin octobre pour recueillir les attentes et propositions concrètes des citoyens ;
  • un « hackathon » sera mis en place, pour valoriser les données sur les déchets produites par le ministère et l'ADEME et faire naître de nouvelles pousses de la GreenTech.
« La feuille de route permettra d’atteindre les deux objectifs phares clairement énoncés dans le programme d’Emmanuel Macron qui visent une diminution de moitié des quantités de déchets mises en décharge et le recyclage de 100% des plastiques d’ici à 2025. »
Brune Poirson

Assises des déchets : mettre l'accent sur le dialogue et l'innovation

Pour la 14e édition, les Assises ont souligné l'importance de poursuivre les ambitions collectives de la filière pour plus de performances et de recyclage, la fin des gaspillages, la rénovation urbaine, les initiatives des territoires…

[Vidéo] Zéro gaspillage, zéro déchet à Alençon

58 territoires « zéro gaspillage zéro déchet » ont été désignés lauréats de l’appel à projets à la fin 2014. Leur objectif est de réduire le plus possible la production de déchets et de valoriser au mieux ceux qui n’ont pu être évités. Pour ces territoires qui font notamment l’objet d’un accompagnement technique et financier par l’ADEME, il s’agit de prendre des engagements forts sur la politique des déchets en associant tous les acteurs : citoyens, entreprises, collectivités, associations de protection de l’environnement…

Dans le même temps, elles ont aussi mis l'accent sur l'innovation en organisant par exemple des « Speed Meetings Innovation ».

Pollutions des mers, économie circulaire, réglementation… l'événement a abordé pendant deux jours plusieurs thématiques sur les déchets. Les Assises se sont organisées autour d'ateliers techniques consacrés à des thèmes sur les centres de tri ou les biodéchets par exemple, d'échanges et de partages d'expériences privées ou publiques.

Les déchets jouent un rôle clé dans l'économie circulaire

22,5

millions de tonnes d'émissions de CO2 sont évitées, chaque année en France, grâce au recyclage des déchets.

Les déchets ont un rôle important dans l'économie circulaire, notamment sur la partie recyclage et valorisation des ressources.

Comprendre l'économie circulaire

L'économie circulaire désigne un modèle économique dont l'objectif est de produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation, les gaspillages de ressources et la production des déchets. L'enjeu est donc de rompre avec le modèle de l'économie linéaire : extraire, fabriquer, consommer, jeter.

En France, la transition vers une économie circulaire est reconnue officiellement comme l'un des objectifs de la transition énergétique et écologique.

[Infographie] L'économie circulaire

  [Infographie] L'économie circulaire

L'économie circulaire expliquée à travers l'exemple du coton

Dans l'économie circulaire, un vêtement usagé peut être réutilisé pour fabriquer par exemple la garniture d'un canapé. Celle-ci peut à son tour être transformée en laine d'isolation pour le bâtiment. Les fibres de coton, qui n'ont subi aucun traitement chimique retournent ensuite à la nature et sont réutilisées pour fabriquer du coton bio. Ce même coton servira ensuite à fabriquer un vêtement.